Formation barista intensive: des possibilités pour tous

Quatre personnes ont récemment participé à notre première formation barista intensive de deux jours. Deux étaient des passionnés qui voulaient comprendre le plus possible pour s’amuser à la maison, et les deux autres étaient de futurs baristas désireux de percer dans la scène du café à Montréal.

La scène du café progressif grandie à un rythme effréné à Montréal. Un de nos buts en offrant ce cours intensif est de faire grandir le bassin de personnel qualifié. Après la formation, les participants auront une compréhension sur les théories de l’extraction du café et sur les paramètres qui influencent le taux et la qualité de l’extraction, et pourront diagnostiquer des défauts d’infusion dans les cafés et les corriger rapidement. Nous solidifions toutes ces théories avec beaucoup de temps de pratique, ce qui veux dire que ces employés potentiels débutent leurs carrières dans le monde du café avec une base solide sur la préparation de l’espresso et du filtre manuel, savent adéquatement chauffer le lait avec de la micro-mousse, etc. Il y a tellement de chose à apprendre quand on est nouvellement engagé – faire la caisse, apprendre les protocoles d’ouverture et de fermeture, etc – et comme les formations se font pendant les heures d’ouverture, les subtilités de l’apprentissage du café peuvent se perdent entre deux autres tâches. Notre environnement propice à l’apprentissage est idéal pour bien assimiler la matière.

img_2853

En quoi consiste cette formation? On débute par la théorie de l’extraction. Quels facteurs affectent la qualité et le taux d’extraction d’un café, et comment les appliquer? Comment l’extraction affecte les saveurs? Quelle eau utiliser? Aussi au menu: beaucoup de discussions sur comment goûter le café: sous-extraction vs sur-extraction, acide vs amertume, etc.

Il y a ensuite la section sur les terroirs et la dégustation dite ‘’cupping’’. On y parle d’agriculture et des procédés à la ferme ainsi que des terroirs des différents pays producteurs: un café brésilien a un terroir différent d’un café kenyan et ce, pour plusieurs raisons. On parle aussi beaucoup des conditions humaines à la ferme: échange direct, café équitable, et comment savoir si les cafés que nous utilisons et consommons sont marchandés dans des conditions acceptables.

img_2666

Après tout ceci, il est temps de pratiquer! Comment doser, distribuer, écraser avant de faire un espresso; goûter et diagnostiquer nos extractions, et ajuster au besoin; chauffer le lait pour avoir la bonne texture, épaisseur et température; faire du latte art; pratiquer les différentes méthodes de filtre manuel. Une grande portion de la formation est dédiée à la pratique, et le groupe est limité à six personne pour s’assurer que chacun reçoit l’attention nécessaire.

img_2882

Nous complétons le tout avec les protocoles d’entretien de l’équipement. Une machine et un moulin propres sont très importants pour l’infusion d’un café de qualité.

Nous croyons que cette formation est une belle porte d’entrée dans le monde complexe du café. Je la recommande fortement aux passionnés qui font le café à la maison, aux gens qui considèrent se lancer dans l’industrie, et aussi à ceux qui travaillent déjà dans un café et ou restaurant et qui veulent approfondir leurs connaissances.  Les propriétaires qui manquent de temps peuvent aussi nous envoyer leurs nouveaux employés pour une première formation.

La prochaine formation intensive devrait avoir lieu en février, mais si vous avez un groupe de 3 ou plus, contactez-nous et il sera possible de faire une formation sur mesure selon vos intérêts et vos besoins. En fait, n’hésitez pas à nous contacter pour une formation privée, individuelle ou en groupe.